Laurie Villeton

Au cours de ces mois de recherches et de travail, nous avons abouti à une réflexion portant principalement sur notre odorat. Cependant, le travail en amont portait sur les huiles essentielles. Cela nous paraissait très intéressant de connaître et comprendre toutes les étapes qui mènent à la fabrication de l’huile et de ses bienfaits pour le corps. Ainsi on avait abouti à plusieurs problématiques mais qui restaient toujours instables car ce domaine nous menait très vite à des énumérations plutôt qu’à une réflexion.

Suite à ces différentes étapes, nous avons décidé de nous intéresser au fonctionnement de notre odorat qui est un sujet plus large que celui précédemment choisi. En effet, l’odorat est un sujet ample ainsi que très intéressant ! Les premières recherches sur ce sujet, complexe mais très instructif, nous ont poussées à élargir nos connaissances pour aboutir à un TPE reposant sur cette problématique : Comment les hommes perçoivent et interprètent les odeurs ? En effet notre groupe et moi-même nous sommes posés diverses questions à ce sujet, ainsi on a abouti à un travail partant d’une réflexion sur la composition et l’origine d’une odeur pour conclure sur son interprétation par notre cerveau.

En faisant alors l’ébauche d’un plan, nous nous sommes répartis le travail en trois parties ; pour ma part j’ai travaillé sur la perception des odeurs de l’épithélium olfactif au bulbe olfactif. Au fil des recherches, tout s’est éclairci par étape, en trouvant les réponses à chaque nouvelle question. En effet lors d’une première lecture, le principe de synapse des neurones par exemple avec les termes « axones » ou  « dendrites » qui m’était inconnu m’a semblé très complexe, puis en approfondissant sur ce sujet précis j’ai pu éclaircir toutes les zones d’ombres. En procédant ainsi j’ai pu acquérir  une certaine autonomie dans mon travail,  j’ai appris à comprendre par moi-même et à ne pas simplement m’arrêter à ce que je connais. J’ai compris par la complexité du sujet qu’il fallait souvent faire des recherches plus approfondies pour mieux assimiler les choses car cela permettait d’avoir de nouvelles informations et donc d’avoir un meilleur éclairage sur le sujet.

La difficulté résidait aussi dans le fait de rendre un travail écrit sur un sujet inconnu, mais tout en considérant le travail de groupe. Il fallait comprendre à la fois ses propres recherches et savoir l’expliquer à son tour, ce qui est une chose assez difficile à mettre en place. Malgré quelques difficultés rencontrées dans la recherche, cela m’a permis de découvrir un sujet intéressant et instructif ! En effet souvent négligé par l’homme, l’odorat constitue un élément clé de la vie.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site