Conclusion

Ainsi on a pu voir au travers de l’étude des odeurs et de leur cheminement jusqu’au cerveau qu'elles exercent une influence sur l’Homme. Celles-ci ne sont finalement pas aussi anodines qu'on pourrait le penser. En effet on a pu voir que c’est lors de son passage dans le système limbique, où elles sont acheminées grâce aux neurones olfactifs, que les molécules odorantes évoluent en sensation. On constate donc que l’odorat est relié à nos sensations, qu'il agit sur notre mémoire et notre comportement de manière consciente ou inconsciente, suivant  l’éducation reçue et les situations rencontrées au cours de la vie.


Ainsi l’odorat qui est l’un des cinq sens qui nous permettent de percevoir notre environnement, peut être influencé et influence notre façon d’agir, mais ce n’est pas le seul. La vue par exemple se voit souvent trompée par les illusions d’optique, ainsi que les hallucinations sensorielles sont également un phénomène qui intéresse de plus en plus les scientifiques. Nos sens, sans lesquels nous ne pourrions percevoir notre environnement, ont donc leurs limites.  

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site